05 novembre 2019

La sculpture de Maxime Adam-Tessier quitte le Jardin des Facultés

Installée sur le site de l’ancienne Faculté de lettres et droit de Saint-Maur-des-Fossés en 1974, cette sculpture en acier poli était une commande de l’Etat pour l’Université Paris Créteil au titre du 1% artistique.

Dans le cadre de la démarche Haute Qualité Environnementale Aménagement du projet du Jardin des Facultés et avec l’accord des ayants-droits du sculpteur, l’œuvre sera démontée entre le 5 et le 8 novembre. Elle sera découpée sur site pour être transportée en camion-remorque à Vésoul dans un atelier de restauration et de rénovation.

Cette  pièce monumentale d’environ 12 mètres de hauteur a été préalablement scannée en 3D pour reprendre son volume à l’identique.

Cette reproduction nécessitera près de trois mois de travail avec de l’acier corten (mélange de cuivre et d’acier). Son métal d’origine sera recyclé à 100%.

La localisation finale de la sculpture reproduite sera connue à l’été 2020.

Focus

Maxime  Adam-Tessier est un sculpteur, né en 1920 à Rouen, mort en 2000. Il expose pour la première fois à la Galerie l’Arc-en-ciel en 1947 et dans les salons (Mai, Comparaisons, Jeune sculpture, Réalités nouvelles…). Dès les années 1950, il expose en Allemagne, aux États-Unis, à la biennale de Sao Paulo (1952), et à celle de Carare (1957) dont il est lauréat.

Un de ses bas reliefs est déposé dans le nouveau Collège Pissarro, et vous pourrez en contempler un autre sur les quais du RER A à la station La Défense.